vendredi 30 mai 2014

Franck Lecrenay, passionné par les 24 heures du Mans

La carrière de Franck Lecrenay ne doit rien au hasard. Il a 15 ans quand il choisit ce métier par la voie de l’apprentissage et seulement 27 quand il reprend une boutique à Sées dans l’Orne. Les temps changent et lui qui eut un temps 2 boutiques (Sées et Alençon) n’a conservé qu’un studio, à Alençon, qui connaît une activité débordante. 

En plus de 20 ans d’activité à son compte, Franck Lecrenay totalise plus de 1000 mariages auxquels s’ajoutent les portraits, un domaine auquel il tient beaucoup. « La photographie sociale m’a toujours attiré, explique le photographe ornais. Je fais un peu de photo d’entreprise, mais je n’ai jamais vraiment développé. C’est difficile d’être présent sur deux tableaux et je préfère travailler avec l’humain. »

« Cet été, lors d’un mariage, j’ai retrouvé 8 couples que j’avais photographiés, raconte le photographe solidement implanté localement. La notoriété se travaille sur le long terme et souvent, pour les portraits, ce sont des clients dont j’ai photographié le mariage. Quand les gens sont satisfaits, ils reviennent. » Portraitiste de France Excellence Major en 2009, c’est pourtant avec un dossier sur les « 24 heures du Mans », une autre passion, qu’il va obtenir un QEP (Qualified European Photographer) en 2011. 


« Il s’agit d’un titre très prisé dans la profession qui récompense les meilleurs photographes européens ! J’ai été très ravi d'être le premier photographe bas-normand à y accéder ! »

Franck n'en est pas à son premier concours photo. Il en a d'ailleurs remporté certains. En 2010 il termine deuxième de la catégorie sport aux Photographies de l'année. Avec une photo des 24 heures du Mans


« Les 24 heures du Mans sont une tradition familiale. C’est un vrai plaisir annuel pour toute la famille que de se rendre à cette course mythique qui est d’ailleurs beaucoup plus médiatisé à l’étranger qu’en France. » 



Tout petit, Franck Lecrenay se rend sur les 24 heures du Mans en tant que passionné pour voir et entendre ces monstres d'acier. Il y a d'ailleurs réalisé ses premières photos. 

Depuis quelques années, Franck photographie les 24 heures du Mans pour la presse locale d'Alençon, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.



Son exposition « Monstres de carbone et d’acier » sera à l’espace photographique le 72 du 3 juin au 1er septembre, du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30.

Aucun commentaire: