mercredi 7 mai 2014

TERRES, une exposition à ciel ouvert à l’abbaye de l’Épau

Dans une scénographie inédite, le visiteur est invité à découvrir, au fil de sa déambulation, les œuvres de six auteurs photographes réunis autour d’un thème commun : la Terre. Thématique de la biennale de la valorisation culturelle et patrimoniale Sarthe, Terre d’histoires. Après le succès de la première édition consacrée au thème de l’eau en 2011-2012, le conseil général de la Sarthe poursuit cet élan avec une programmation 2013-2014 consacrée à la terre.

Toute l’originalité de ce projet réside dans sa scénographie. Les œuvres de six photographes investissent l’immense parc de la fondation cistercienne, offrant ainsi au visiteur la possibilité de découvrir ou de redécouvrir ces 13 hectares de verdure à travers le regard de photographes professionnels. Les photographies entourent le tronc des arbres, deviennent des ramifications, épousent les courbes des sentiers et apparaissent au détour d’un chemin, offrant ainsi de multiples points de vue.

Chacun des photographes aborde ce thème avec une sensibilité particulière proposant ainsi, à l’image de la biennale, une vision transversale du sujet : Ursula Bohmer, avec All ladies – Cows in Europe, propose un projet entre reportage documentaire et hommage mythique à la vache avec cette série de portraits de bovins menacés d’extinction ; George Steinmetz nous livre dans son exposition Déserts absolus, les images de déserts extrêmes dans les régions les plus reculées et inhospitalières ; Nicolas Lenartowski a survolé le Val de Loire pendant  quatre ans dans un petit avion pour réaliser des prises de vues aériennes et Dérives à fleur de Loire en est le résultat.

Pierrot Men signe avec Briques une série de photographies rendant hommage aux briquetiers malgaches dans une approche à la fois très humaniste mais aussi documentaire ; Sarah Martinet, lauréate des Photographies de l’année 2014 dans la catégorie Nature et environnement, présente des photographies de paysages, et plus particulièrement d’étangs, dans son exposition Etangs – Pose longue et enfin, Jean-Léo Dugast, avec Les chevaux de traits et le débardage, sujet sur lequel il se focalise depuis plus de dix ans, expose des photographies qui transcrivent la complicité et la confiance entre l’homme et l’animal.

De la Terre à l’assiette

Le conseil général a également passé commande auprès d’un photographe sarthois, George Pacheco, pour une exposition De la Terre à l’assiette, projet valorisant à la fois les politiques départementales en faveur des Circuits courts et les métiers de bouche dans les collèges.

Emilie Quittemelle

Expositions du 17 mai au 2 novembre 2014.
Informations pratiques :
Route de Changé
72530 Yvré l’Evêque

Ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h

Droit d’entrée au site : 2,30 € / tarif réduit : 1,50 €

© Sarah Martinet lauréate de la catégorie nature et environnement

Aucun commentaire: