mercredi 11 février 2015

"Gaïa, par Nicolas Orillard-Demaire

Photographe animalier, de nature et paysages, Nicolas Orillard-Demaire a 32 ans et vit dans les Landes. Il vient à la photographie après être passé du sport à l’hôtellerie de luxe. 

De nombreux voyages autour du monde (États-Unis, Canada, Pérou, Australie, Japon, Europe centrale, Iles Galapagos, Equateur, Chili…) et une bonne dose d'apprentissage sur le terrain créeront alors pour cet amoureux de la nature une passion et un mode de vie. La photographie prendra vite le dessus sur le reste, laissant libre cours à sa passion des voyages et des pays nordiques 

Photo : Nicolas Orillard-Demaire - Reproduction interdite

L'Écosse, l'Islande, l'Irlande, la Norvège, la Suède mais également la Nouvelle-Zélande prennent doucement place dans son portfolio.

De nombreuses expositions en France et en Europe lui permettent de transmettre sa passion au plus grand nombre. Une invitation au voyage et à la découverte de la nature sont parmi ses prérogatives, la poésie accompagnant bien souvent ce monde qu'il essaie de retranscrire.

"J'ai retrouvé le goût du temps chargé de solitude, des terres vierges et désertiques, de la proximité avec la nature. Le sentiment ultime de liberté qui vous traverse lorsque vous contemplez le monde et ses beautés. Ma vie est là, ici et ailleurs, à la recherche constante de lumières, d'ambiance et de magie.

Photo : Nicolas Orillard-Demaire - Reproduction interdite

Mes voyages et les photos qui en découlent sont le strict reflet de la vision qui me suit depuis longtemps, depuis toujours je crois. Une indicible envie de partager les merveilles qui nous entourent, une thérapie visuelle, en quête perpétuelle d'instants capturés. Ces photos sont là pour me rappeler chaque jour ces moments intimes avec la nature, ces moments de pur bonheur où le frisson s'empare de moi et me transperce au plus profond."

Gaïa « La Poésie de la terre ne meurt jamais »

Il y a environ 4,54 milliards d'années se formait la Terre. Près d'un milliard d'années plus tard apparurent la vie et l'évolution biologique qui a suivi. La géographie mondiale s'est transformée au gré des mouvements de plaques tectoniques, les océans et les mers ont pris peu à peu leur place. Le temps a façonné le reste, l'érosion naturelle change tout sur son passage.

Photo : Nicolas Orillard-Demaire - Reproduction interdite

L'Homme enfin est apparu et avec lui son cortège de croyances, de divinités et de religions. La plupart des cultures autour du monde relate l'existence d'une divinité supérieure incarnée par notre planète. Une déesse que l'on retrouve avec différents noms selon les zones géographiques : Papatuanuku en Nouvelle-Zélande, Pacha Mama en Amérique du Sud, Prithivi en Inde ou encore Gaïa dans la mythologie grecque.

Nicolas Orillard-Demaire tente de nous montrer au travers de cette exposition les merveilles que Gaïa a créées. Une vision très personnelle qu'il a immortalisée au cours de ses nombreux voyages autour du monde ces 5 dernières années.
Des prises de vues qui ont été effectuées dans un but de partage au plus grand nombre. Il nous laisse ainsi la possibilité de voyager et de découvrir des lieux parfois reculés et inconnus.

Photo : Nicolas Orillard-Demaire - Reproduction interdite

L'exposition photographique Gaïa vous invite au voyage et au partage visuel de ses richesses.

Nicolas Orillard-Demaire

« Gaia » une invitation au voyage et à la découverte. 

du 9 février au 26 mars 2015 

du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30

« Gaia » est dans la programmation du festival les Photographiques du Mans, du 7 au 29 mars 2015.

L'espace 72
16 rue de la Galère
72000 Le Mans
Tél : 02 53 15 88 63

Aucun commentaire: