jeudi 9 avril 2015

Christian Vallée à l'espace 72 jusqu'au 11 juin !

La maîtrise de la lumière
Parisien d’origine, Christian Vallée vient au monde de l'image par le son. Sa formation d’ingénieur du son l'amène à collaborer, pendant plus de trente ans, avec des cinéastes dont Claude Chabrol, Jacques Doillon, Jean-Michel Ribes. Micro en main mais aussi boîtier en bandoulière, de pellicule en pellicule, il passe des plateaux de cinéma à la photographie. Les voyages l’intéressent : Cuba, Philippines, Arabie Saoudite.

Avec sa compagne Muriel, il découvre le Perche en 1976 et ils s’y installent définitivement en 1995. Christian et Muriel décident d’abandonner le cinéma pour travailler ensemble, en créant une agence de publicité à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, Concept Image, dans la longère achetée en 1976 ! Muriel devient graphiste et Christian fait les photos. Pour des catalogues, des hôtels, des restaurants, etc. 

Avec son complice et ami l’écrivain Julien Cendres, il publie en 2005 un premier livre Le Pays de Perche, livre récemment réédité. Puis un second, Un dimanche à Cuba. En 2009, il remporte le trophée de la meilleure photographie publicitaire, lors de la première édition des Photographies de l’année et l’année suivante, il récidive dans la catégorie nature et environnement !

Un studio à la campagne

Après avoir beaucoup travaillé dans le domaine de la publicité et de la photographie culinaire, Christian Vallée avait envie de faire du portrait en studio. Début 2012, il ouvre un studio photo pour réaliser des portraits en clair-obscur, dans le style du cinéma des années 30. Un pari osé pour cet amoureux de l'argentique : « depuis quelques années, j’avais très envie de monter mon propre studio ici, afin de réaliser des portraits argentique en noir et blanc. Je préfère l’argentique, notamment son modelé, même si en France ça devient compliqué et cher. Le numérique a aussi des avantages, mais j’ai toujours eu beaucoup de plaisir à développer mes films, faire mes tirages, laver chaque épreuve… ». Pour chacun de ses portraits, plusieurs sources de lumière, jusqu’à six en lumière continue ! Il travaille à la chambre ou au moyen format et le modèle repart avec un tirage signé sur papier baryté ! Le succès est au rendez-vous et Christian Vallée, au coeur du Perche, semble bien avoir gagné ce pari insensé.

Christian Vallée sera bien sûr présent vendredi 17 avril pour dédicacer son livre « L'esprit de Perche » et celui sur Cuba : « Dimanche à Cuba ».

Pascal Quittemelle





Aucun commentaire: